Conférences grand public « les après-midi du plancton »

 

Samedi 27 avril à 15h30

M. Guillaume Marchessaux

Mnemiopsis leidyi, un cténaire invasif sur les côtes du Sud de la France : enjeux écologiques et sociétaux

 

Mnemiopsis leidyi est un gélatineux invasif originaire des côtes atlantiques américaines. Cet organisme a été observé pour la première fois en 2005 dans l’étang de Berre. Du fait de ses caractéristiques physiologiques, Mnemiopsis leidyi (ou noix de mer) possède tous les atouts pour être une espèce invasive : fort taux de ponte, prédateur carnivore vorace, taux de croissance élevé, forte abondance. L’étude interdisciplinaire menée par l’Institut Méditerranéen d’Océanologie (MIO) et le Laboratoire Population Environnement Développement (LPED) a pour but de comprendre l’impact de Mnemiopsis leidyi sur le fonctionnement de l’écosystème des lagunes et sur les activités humaines. Grâce à cette étude, nous tentons de mettre en œuvre des mesures de gestion en vue de contrôler cette espèce.

 

Guillaume Marchessaux est attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) dans l’équipe Ecologie Marine et Biodiversité à l’Institut Méditerranéen d’Océanologie de Marseille et spécialiste du zooplancton gélatineux.

  

Dimanche 28 avril à 15h30 

Mme Delphine Thibault

 

Le rôle positif des méduses

La conférence est suivie par une « dégustation de méduses »


Dr Delphine Thibault est Maître de Conférences à Aix-Marseille Université et rattachée à l'OSU Institut Pytheas et au laboratoire Mediterranean Institute of Oceanography. Spécialiste de l’étude du plancton, de sa diversité, de la structure de communauté et du fonctionnement des écosystèmes pélagiques, elle vous propose de vous montrer les atouts nombreux et variés des organismes gélatineux souvent perçus uniquement comme des nuisances.

 

 

 

 

Samedi 4 mai à 15h30

M. Christian Sardet


Beauté et diversité du plancton

Les chroniques du plancton

  Le plancton comprend tous les organismes qui dérivent avec les courants depuis les minuscules virus et bactéries jusqu'aux méduses géantes. Le plancton est l'écosystème le plus diversifié sur la planète. Nous partagerons la beauté et la diversité du plancton,et son importance pour la planète et les hommes à travers des photos, des films et le récit d'expéditions.

 

 

 

 

Dr Christian Sardet, né en 1946, obtient son doctorat de biologie à l’Université de Californie, Berkeley en 1972, avant de créer et de diriger une Unité de Recherche CNRS / Université P&M Curie en Biologie Cellulaire à l’Observatoire Océanologique de Villefranche-sur-Mer (OOV) dans les années 1980. Depuis 2012, il est directeur de recherche émérite au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et à l’Université P&M Curie (Paris).

 

     Christian Sardet est auteur de plus d’une centaine de publications scientifiques et a conçu et/ou réalisé des films documentaires et films d’animation, des expositions et des sites internet consacrés aux cellules, aux embryons et au plancton, à destination des étudiants et du grand public. Ces travaux lui ont valu de recevoir le Prix Européen pour la Communication en Sciences de la Vie, décerné par l’Organisation Européenne de Biologie Moléculaire (EMBO) et le Grand Prix des Sciences de la Mer (Académie des Sciences). En tant que l’un des co-fondateurs et coordinateurs de l’expédition Tara Oceans, Christian Sardet a navigué sur tous les océans entre 2009 et 2014 et créé le projet Chroniques du Plancton (www.planktonchronicles.org) destiné à partager la beauté et diversité du plancton avec un large public. Mené en collaboration avec le CNRS et Les Macronautes (Noé Sardet & Sharif Mirshak / Parafilms, Montréal), ce projet associe Arts et Sciences à travers des films, photos et textes. Des photographies de plancton de Christian Sardet sont publiées dans son livre : Plancton – aux origines du vivant (Ulmer, Paris, 2013), traduit en Anglais ; Plankton – Wonders of the Drifting World (University of Chicago Press, Chicago, 2015) en Japonais (Kawade Shobo, Tokyo, 2014), Allemand (2017) et Chinois (2019). Christian Sardet a exposé son travail à travers des films, photos et installations à Paris, Montréal, Tokyo, Kyoto, Toba, Swansea et à St Austell.

Contact - Partenaires